09.03.2017

Communiqué de presse

Classement de l’EcoMobiliste 2017 : les voitures au gaz naturel/biogaz restent dans le trio de tête.

Accueil > Espace découverte > Gaz naturel carburant
Rapport annuel
Liens
Brochure Gaz naturel
Téléchargements
Glossaire
Contact
Extranet clients

GAZ NATUREL CARBURANT (GNC)

A fin 2013, le nombre de véhicules roulant au gaz naturel s'élevait à 11'300. Le gaz naturel/biogaz présente des atouts importants non seulement au niveau écologique mais également comme alternative économique.

 

Son potentiel écologique est principalement dans sa contribution à réduire les émissions de CO2 d'environ 40%, grâce à l'apport de 20% de biogaz, énergie renouvelable neutre en CO2.  Les véhicules à gaz naturel/biogaz ont un potentiel de formation d'ozone 50 fois moindre et dégagent jusqu'à 60 à 95% de polluants en moins que les véhicules à essence ou diesel. De plus, les émissions des véhicules à gaz naturel/biogaz sont quasi exemptes d'éléments cancérigènes et de particules de suie.

 

Au niveau économique, le GNC est nettement moins cher que les autres carburants. Le prix d'achat plus élevé du véhicule est contrebalancé par des charges fiscales et des primes d'assurances plus basses selon les cantons et les compagnies d'assurances, de même que par une incitation financière à l'achat.

Dans plusieurs villes, dont Lausanne, Berne, Bâle, Vevey et Montreux, les transports publics ont également opté pour le gaz naturel/biogaz. Quant aux entreprises, elles sont de plus en plus nombreuses à en équiper leur flotte de véhicules.

 

Laissez-vous tenter par les nouveaux modèles >>

Le nombre de stations de remplissage est en constante augmentation ; il s'élève à 140 stations en Suisse dont 37 Suisse romande.

 

Pour connaître l'emplacement des stations de remplissage en Suisse mais également en Europe >>

LE BIOGAZ CARBURANT

Issu de déchets ménagers et agricoles ainsi que des boues de stations d'épuration, le biogaz carburant présente un bilan parfaitement neutre en termes de CO2. L'industrie gazière favorise depuis plusieurs années l'injection de biogaz dans son réseau. En 2013, le biogaz a compté pour 23% du volume total de gaz naturel carburant vendu en Suisse.