02.04.2022

Capture du carbone par membranes en graphène à nanopores. L’EPFL et Gaznat présentent une nouvelle technologie dans la revue spécialisée Aqua & Gas.

"Pour répondre aux défis environnementaux, l’EPFL, en collaboration avec Gaznat, a développé une nouvelle technologie de membranes basée sur un filtre en graphène à nanopores qui améliore considérablement l’efficacité et la sélectivité lors de la capture en postcombustion de sources d’émissions ponctuelles de dioxyde de carbone. La technologie est en passe d’atteindre une maturité élevée avec l’intégration d’un prototype de démonstration dans une installation pilote au sein du futur laboratoire d’innovation de Gaznat à Aigle."

Le carbone : c’est l’élément de la terre dont on parle le plus depuis quelques années. Avec l’augmentation mondiale de la consommation d’énergie et la dépendance des carburants et combustibles fossiles, l’un des défis majeurs consiste à réduire la concentration en CO2 de l’atmosphère.

La technologie décrite dans l’article sera implémentée dans une installation pilote au sein du futur laboratoire d’innovation à Aigle, dont la 1ère brique sera posée le 6 mai 2022. Gaznat communiquera sur ce projet d’envergure dans le courant de l’année 2022.

Article coécrit par : Pr Kumar Varoon Agrawal (Laboratory of Advanced Separations de l'EPFL) et René Bautz

Découvrez l'article paru dans la revue spécialisée Aqua & Gas des SSIGE en français ICI.

Retour