Les principaux termes utilisés dans l'industrie gazière

Année gazière

Une année gazière est constituée du laps de temps entre le 1er octobre d'une année donnée, à 6h00 et le 1er octobre de l'année suivante à 6h00.

Traditionnellement, l'année gazière est décalée par rapport à l'année comptable car les contrats se négociaient avant l'arrivée du froid. 

Balise

Poteau de signalisation orange, d’une hauteur d’environ 2.50 à 3 mètres, permettant le repérage de la conduite dans le terrain soit depuis le sol, soit depuis les airs (par exemple par hélicoptère).

Les balises font partie intégrante de l’installation de transport par conduites.

Bar

Unité de mesure de la pression des fluides.

 


L'unité dérivée si (système international d'unités) de la pression est le pascal (pa). Le pascal est la pression uniforme qui, agissant sur une surface plane de 1m2, exerce perpendiculairement à cette surface une force totale de 1n.

 


1 bar correspond à 100'000 pa, soit environ 1 kg/cm2. Par exemple, la pression atmosphérique normale est voisine de 1 bar. Quant au gaz livré chez le consommateur final (par exemple pour la chaudière), il est à 20 millibar.

Biogaz

Gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène. Cette fermentation, appelée également méthanisation, se produit de façon naturelle dans les marais ou, de façon spontanée, dans les décharges contenant des déchets organiques.

Pou en savoir plus sur le biogaz

Capacité de réseau

Capacité du réseau à transporter un certain volume horaire de gaz naturel, du point d'injection au point de livraison. Cette capacité est indiquée en nm3/h.

nm3/h

" Les gaz étant compressibles, il est possible de transformer un volume d'une même quantité de gaz en le comprimant ou en changeant sa température. Il est donc impossible de connaitre la masse de gaz d'apres son volume sans donner la pression et la température du gaz au moment ou le volume à été mesuré.

 Il serait compliqué de donner une température et une pression à chaque fois que l'on parle d'un volume de gaz, alors la température et cette pression au moment de la mesure du volume est normalisé à des conditions dites normales. On parle alors de Normaux m3." 

Définition de www.mecaflux.com 

Centrale de Cornaux

Centrale à cycle combiné (turbine à gaz et turbine à vapeur) permettant de produire de l'électricité.

Chavalon

Centrale à cycle combiné (turbine à gaz et turbine à vapeur) permettant de produire de l'électricité.

En savoir plus

Clean spark spread

Le clean spark spread est un indicateur de la différence de valeur entre l'électricité produite dans une centrale à gaz, le gaz naturel utilisé comme combustible divisé par le rendement de la centrale et la valeur des émissions de CO2 produites par la centrale.

CO2

Le CO2, également appelé dioxyde de carbone ou gaz carbonique, est un gaz incolore, inerte et non toxique.

 

Ses sources naturelles sont très nombreuses : éruptions volcaniques, respiration des plantes, des animaux et des hommes, incendies de forêts, décomposition de la matière organique, combustion, etc.

 

Sous l'action de l'homme, les concentrations de co2 dans l'atmosphère augmentent chaque année de 0,5% en moyenne, ce qui représente 30% d'augmentation au cours des deux derniers siècles.Il constitue le principal gaz à effet de serre.

Cogénération

La cogénération est un principe de production simultanée d'électricité et de chaleur.

Congestion

Etat de saturation du réseau de transport de gaz limitant la possibilité de transactions commerciales. Elles apparaissent régulièrement aux frontières entre les pays européens et expliquent en partie la persistance de différences de prix de marché en europe.

Consommateur interruptible

En général, se sont des utilisateurs qui peuvent utiliser une autre énergie que le gaz si nécessaire. Ce changement de combustible se fera à la demande du distributeur ou du transporteur de gaz.

Correcteur de volume

Dispositif convertissant le volume mesuré par le compteur à gaz en volume de gaz à l'état normal (1.01325 bar abs./0°c).

Débit horaire

Quantité de gaz naturel transporté par heure pleine, exprimée en nm3/h.

Densité

C'est le rapport des masses de deux volumes égaux de gaz et d'air, pris l'un et l'autre dans des conditions de références identiques. Les gaz plus légers que l'air ont une densité inférieure à 1 et les gaz plus lourds que l'air ont une densité supérieure à 1.

Déversoir

Voir sous poste de déversement

Distributeur

Entreprise mandatée pour fournir directement le consommateur final.

Énergie fossile

Un combustible fossile (pétrole, gaz naturel et houille) désigne un combustible produit à partir de roches issues de la fossilisation des êtres vivants (végétaux et animaux) datant d'il y a plus de 3,5 milliards d'années jusqu'à nos jours. Ces combustibles sont présents en quantités limitées et non renouvelables à l'échelle de temps humaine. L'énergie produite à partir de ce type de combustible est dite fossile.

Gare de racleur

Permet d'envoyer et de réceptionner les pistons. Se trouve à chaque extrêmité de gazoduc lorsqu'on change de section.

Gaz de charbon

Egalement appelé méthane de houille, il s'agit d'un gaz naturellement contenu dans le charbon et ordinairement brûlé ou rejeté dans l'atmosphère lors de son extraction. Son exploitation industrielle permettrait un plus grand rendement énergétique de l'exploitation du charbon et une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Gaz de schiste

Certains schistes contiennent aussi du méthane piégé dans leurs fissurations. Ce gaz est formé par la dégradation du kérogène présent dans le schiste.

Gaz naturel

Le gaz naturel est le moins polluant des combustibles dits fossiles, c'est un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.

Il est composé principalement de méthane (entre 81 et 97%).

Le gaz naturel est incolore et inodore. Toutefois, pour des raisons de sécurité, un odorisant chimique lui est ajouté afin de le détecter en cas de fuite.

 En savoir plus sur le gaz naturel

Gaz naturel liquéfié (gnl)

Le gaz naturel liquéfié est du gaz naturel condensé à l'état liquide. Au port d'embarquement, le gaz naturel est liquéfié par détentes et refroidissements (à -163°c) successifs. Son volume se réduit alors de 600 fois. Les méthaniers s'occupent ensuite de son transport. A destination, le gnl est stocké dans des réservoirs isolés, puis retransformé par évaporation et injecté sous forme gazeuse dans les gazoducs terrestres.

Gaz non conventionnel

Sont appelés gaz non conventionnels les réservoirs gaziers compacts (tight gas), le gaz de schiste (shale gas) et le gaz de charbon, également appelé méthane de houille.

Gaz de pétrole liquéfié (gpl)

Le gaz naturel liquéfié est un gaz naturel condensé à l'état liquide, par refroidissement à -163°C (cryogénie). Son volume se réduit alors de 600 fois et il prend la forme d'un liquide clair, transparent, inodore, non corrosif et non toxique. Le GNL est environ deux fois plus léger que l'eau.

Suite à l'opération de liquéfaction, le GNL devient quasiment du méthane pur, les autres composants du gaz naturel ayant été séparés. Le dioxyde de carbone doit être extrait au préalable car sinon il endommagerait les unités de liquéfaction en s'y solidifiant. Les hydrocarbures plus lourds que le méthane sont récupérés et vendus comme matière première pétrochimique ou comme carburant (gaz de pétrole liquéfié - GPL).

Le transport du GNL est assuré par des navires appelés méthaniers. La plupart des méthaniers ont une capacité de l'ordre de 140'000 mètres cubes, soit 70'000 tonnes environ. Cela équivaut à 87 millions de mètres cubes de gaz dans des conditions standard de transport en gazoduc.

Gaz renouvelable

Egalement appelé biogaz, ce gaz est issu d'un processus de fermentation anaérobie de matière organique dégradable. Il est dit renouvelable car c'est une énergie régénérée naturellement, indéfiniment et de façon inépuisable.

Gazoduc

Un gazoduc est une canalisation destinée au transport de matières gazeuses sous pression. Il permet d'acheminer, en majorité, du gaz naturel entre les zones d'extraction et les zones de consommation ou d'exportation.
A partir des sites de traitement des gisements ou des stockages, le gaz est transporté à haute pression (soit de 16 à plus de 100 bar). Le réseau de transport comprend non seulement des gazoducs mais également :

Une forme alternative de transport peut se faire sous forme liquide. Le gaz naturel liquéfié (gnl) est alors transporté par navires méthaniers.

Gazoducs avant la pose dans le sol

Soudure 

Gazoduc avant la pose

Pose du gazoduc

Gazoduc après la pose, seule la balise reste visible afin d'indiquer le tracé

 

Gazoduc du rhône

Gazoduc appartenant à la société Swissgas reliant Obergesteln (canton du Valais) à Bex (canton de Vaud).

Géomatique

Ensemble des activités regroupant des projets et tâches liés aux tracés des gazoducs. Le repérage, la mise à jour des plans, la surveillance ainsi que l'entretien du tracé sont les activités regroupées sous ce terme.

Gisement(s)

Il existe deux types de gisements :

Les gisements se trouvent à des profondeurs de 1'000 à 4'000 mètres.

Gnl - gaz naturel liquéfié

Le gaz naturel liquéfié est du gaz naturel condensé à l'état liquide. Au port d'embarquement, le gaz naturel est liquéfié par détentes et refroidissements (à -163°c) successifs. Son volume se réduit alors de 600 fois. Les méthaniers s'occupent ensuite de son transport. A destination, le gnl est stocké dans des réservoirs isolés, puis retransformé par évaporation et injecté sous forme gazeuse dans les gazoducs terrestres.

 

Port méthanier 

Gpl - gaz de pétrole liquéfié

Le gaz de pétrole liquéfié est un mélange d'hydrocarbures légers stocké à l'état liquide. Il est issu du raffinage du pétrole. Il peut également se trouver en l'état dans certains gisements.

Gtc - gazoduc trélex - colovrex

Un projet est actuellement en cours pour la construction d’un gazoduc entre trélex (canton de vaud) et colovrex (commune de bellevue, canton de genève) avec pour objectif une mise en service fin 2011. Pour en savoir plus >>

Hub notionnel ou virtuel

Point d'échange de gaz non localisé précisément ; c'est notamment le cas lorsque le support du hub est tout ou partie d'un réseau de transport, qu'il soit national ou zonal. Tout le gaz injecté dans ce réseau en ses différents points d'entrée est considéré comme potentiellement disponible à l'achat ou à la vente, puis livrable à n'importe quel point de livraison de ce réseau.

Hub physique

Point de convergence localisé en un endroit précis de plusieurs ouvrages gaziers (gazoducs, terminal de gaz naturel liquéfié, stockages, etc.) Permettant de transférer du gaz d'un gazoduc à un autre.

Jour gazier

Laps de temps entre un jour donné, à 6h00, et le jour suivant, à 6h00.

Marché à terme

Marché sur lequel les transactions portent sur des échéances éloignées pouvant aller du mois suivant à quelques années en avance.

Marché spot

Marché sur lequel les transactions portent sur des échéances très rapprochées, typiquement pour le jour même (within-day) ou pour le lendemain (day-ahead) sur les marchés du gaz et de l'électricité.

Mécatronique

Ensemble des activités regroupant les projets et tâches mécaniques et électroniques nécessaires à l'exploitation d'un réseau de transport de gaz naturel. La maintenance des équipements mécaniques, les systèmes de comptage et les analyses de qualité de gaz naturel sont les activités regroupées sous le nom de mécatronique.

Methane de houille

Le méthane de houille, aussi appelé gaz naturel de charbon, est un gaz naturel que l'on trouve dans les filons de charbon. Il se compose principalement de méthane ainsi que de quantités variables d'azote et de dioxyde de carbone.

Méthanier

Bateau conçu pour transporter du gaz naturel sous forme liquide.

Mois gazier

Laps de temps entre le premier jour d'un mois donné, à 6h00, et le premier jour du mois suivant, à 6h00.

Nappe aquifère

Un aquifère est une couche de terrain suffisamment poreuse et perméable pour contenir une nappe d'eau souterraine. Elle est recouverte d'une couche imperméable formant une couverture étanche. La technique du stockage aquifère consiste à reconstituer l'équivalent géologique d'un gisement naturel en injectant le gaz dans cette couche souterraine de roche poreuse et perméable contenant à l'origine de l'eau.

Ocar - office de coordination pour les accès aux réseaux

Organe créé par swissgas et les exploitants de réseaux régionaux, dont gaznat, pour :

Off shore (forage)

Forage en mer

On shore (forage)

Forage sur terre

Piston instrumenté

Equipement transporté par le flux du gaz permettant d'analyser la structure du gazoduc et de localiser d'éventuels défauts du tube.

Ce genre de contrôle est effectué tous les 10 ans sur chaque tronçon.

Point de consommation

Point auquel le gaz naturel est mesuré pour la dernière fois avant consommation, notamment pour calculer la facturation.

Polyéthylène

Le polyéthylène est une matière plastique isolante permettant de protéger le tube en acier contre la corrosion.

Poste de détente et de comptage (PDC)

Un poste de détente et de comptage est une installation servant à contrôler la pression et le comptage du gaz naturel.

Outre les conduites, elle comprend différents organes :

Le transport de gaz naturel étant effectué à haute pression (70 bar) et la distribution en ville à basse pression (5 bar), un poste de détente a pour but de détendre le gaz de 70 à 5 bar. Gaznat gère la réseau de gaz naturel à haute pression et ses clients gèrent les réseaux à basse pression. 

A chaque point d'approvisionnement du réseau ainsi qu'à chaque point de livraison, des systèmes de comptage permettent de mesurer les quantités de gaz naturel qui transitent en ces points (en vue de la facturation notamment). 

 

 

Poste de déversement (ou "déversoir")

Permet le passage du gaz d'un gazoduc à un autre.

Poste de livraison

Chaque distributeur local possède un ou plusieurs postes de livraison permettant d'effectuer l'interface entre le réseau de transport national et la distribution locale.

Poste de sectionnement / sécurité

Les postes de sectionnement, ou de sécurité, se situent environ tous les 20 km et permettent d'interrompre le flux en cas de nécessité.

Ils font office de poste de sécurité. Les vannes de fermeture sont soit motorisées et peuvent être pilotées à distance ou de façon manuelle. 

Ils sont prévus en cas d'avarie et/ou d'incident sur le réseau afin de permettre d'isoler un tronçon de gazoduc qui nécessiterait une intervention. 

 

 

Poste douanier

Un poste douanier est une station délimitant les entrées et les sorties (ou les frontières) entre différents réseaux de transport de gaz naturel.

La majorité des stations comprend des équipements 

Par exemple, le poste douanier de La Cure délimite les réseaux de GRTgaz et de Gaznat.

Pouvoir calorifique supérieur

Quantité de chaleur dégagée lors de la combustion complète de 1 m3 normal de gaz naturel, lorsque la vapeur d'eau produite par cette combustion est condensée et que la température du carburant avant combustion et celle des produits de combustion sont égales. Le pouvoir calorifique supérieur est exprimé en kwh/nm3.

Pression

Le pascal (symbole pa) est l'unité du système international.
Une pression de 1 pascal correspond à une force de 1 newton exercée sur une surface de 1 m2.
Le bar est égal à 105 pascal (soit 1 bar = 100'000 pa).

La pression peut être mesurée en pression relative (pression atmosphérique soustraite) et en pression absolue (pression atmosphérique intégrée).

Protection cathodique

La protection cathodique est une technique permettant de protéger contre la corrosion une structure métallique isolée en contact avec le sol ou l'eau .

La protection catholdique est un système de prévention électrochimique obtenu par l'application d'une tension capable de fournir un courant suffisant sur la surface métallique (en l'occurence celle du gazoduc) pour diminuer son potentiel de corrosion. 

 

Quantité d'énergie horaire

Quantité de gaz naturel enlevée ou livrée pendant 1 heure, exprimée en kwh/h.

Rendement

Le rendement thermique est le rapport entre l'énergie ou la puissance utile et l'énergie ou la puissance dépensée dans un appareil, un système donné, etc. Ce rapport est toujours inférieur à 1 ou à 100%.

Réseau

Ensemble de gazoducs locaux, nationaux et internationaux interconnectés qui permettent le transport et la distribution de gaz naturel. Il existe des réseaux à basse pression (maximum 5 bar) ou des réseaux à haute pression (de 16 jusqu’à plus de 100 bar).

Réseau local

Réseau de gaz naturel exploité en général à la pression maximale de 5 bar. Il s’agit d’un réseau dit de basse pression.

Réseau régional

Réseau de transport de l'exploitant régional. La limite entre le réseau régional et le réseau local se situe en aval du poste de détente et de comptage appartenant au réseau régional.

Réserves mondiales de gaz

Les réserves mondiales prouvées représentent près de 70 ans de consommation au rythme actuel (2008). Plus de la moitié des réserves mondiales prouvées de gaz se situe à une distance économique de l'europe. La russie, l'iran et le qatar sont les trois principaux pays disposant des plus importantes réserves de gaz mondiales.

Semaine gaziére

Laps de temps entre un lundi, à 6h00, et le lundi suivant, à 6h00.

Simultanéité et équivalence énergétique de l'injection et de la livraison

Les quantités d'énergie injectées et livrées dans un intervalle d'une heure sont réputées remises simultanément et en respectant une équivalence énergétique s'il n'y a aucune différence entre la quantité d'énergie mesurée au point d'injection et celle mesurée au point de livraison. Le contenu énergétique d'un volume de gaz naturel donné est défini comme le produit du pouvoir calorifique supérieur (kwh/nm3) et du volume normal (nm3).

Spark spread

Le spark spread est un indicateur de la différence de valeur entre l'électricité produite dans une centrale à gaz et le gaz naturel utilisé comme combustible divisé par le rendement de la centrale.

Station de compression

Une station de compression permet de faire progresser les fluides dans les gazoducs et de compenser la perte de charge.

Elles se situent environ tous les 100 à 150 km sur le réseau. L'élévation de pression fournit par la station de compression est d'environ 10 bar.

Station de compression de Trélex

Stockage

Le gaz naturel est extrait en continu tout au long de l'année alors que sa consommation dépend des heures et des saisons.

Pendant un jour d'hiver, la consommation de gaz peut s'élever jusqu'à 8 fois plus qu'au cours d'une journée estivale. Les fluctuations au cours d'une même journée sont également conséquentes.

Projet LRC (Lined Rock Cavern) de stockage du gaz naturel

Le stockage permet de conserver une énergie en attente pour une utilisation ultérieure ; les excédents de gaz reçus l'été sont mis en réserve afin d'être disponibles l'hiver, en période froide.

Pour le stockage saisonnier, des structures géologiques en sous-sol sont souvent utilisées. Leurs cavités étanches, vidées de leur eau ou de leur sel, servent à stocker le gaz naturel injecté. Une autre variante est de créer une cavité rocheuse artificielle.

Cave de stockage naturelle 

Gaznat dispose de capacités de stockage en cavités salines à Etrez, dans la région de Bourg-en-Bresse en France.

Les capacités de stockage constituent un atout stratégique pour la société ; elles permettent notamment de couvrir environ un tiers des consommations de pointe de Gaznat en période hivernale.

L'accès direct au stockage contribue à assurer une sécurité d'approvisionnement optimale.

Il est également possible d'assurer le stockage saisonnier par des réservoirs de gaz naturel liquéfié.

Pour écrêter les pointes de consommation journalières ou hebdomadaires, des stockages en tube sous forme de conduites enterrées dans le sol sont généralement utilisées. 

Stock en conduites

Stock en conduites du réseau régional, aux fins d'équilibre du bilan. Le volume est déterminé par l'exploitant du réseau régional et est, en règle générale, indiqué sous forme de mètres cubes normaux. Le contenu énergétique du stock en conduites correspond au produit du pouvoir calorifique supérieur et du volume aux conditions normales.

Swap

Contrat purement financier par lequel deux parties s'échangent un prix fixe d'actif, déterminé à la signature, contre le prix courant de cet actif au moment du débouclage. L'acheteur du swap s'engage à acheter et le vendeur à vendre au prix fixé. Le dénouement se fait par cash settlement ; si le prix de marché s'avère supérieur au prix fixé, le vendeur du swap payera la différence à l'acheteur et vice versa.

Tétrahydrothiophène (tht)

Le tétrahydrothiophène, désigné sous l'acronyme tht, est un liquide incolore avec une odeur très caractéristique. Il est ajouté dans le gaz consommable pour déceler d'éventuelles fuites.

Transitgas

Transitgas AG est une société ayant pour actionnaires Swissgas AG (51%), ENI International BV (46%) et EON (3%). C'est également le nom donné au gazoduc qui traverse toute la suisse du nord au sud. D'une longueur de 292 km, il permet de relier l'allemagne à l'italie.


Pour en savoir plus

Unité de cogénération

La cogénération est un principe de production simultanée d'électricité et de chaleur.

Usine de liquéfaction

Une usine de liquéfaction permet la liquéfaction du gaz par détentes et refroidissements (à -163°c) successifs.

Volume normal

Volume d'une quantité donnée de gaz naturel aux conditions normales, c'est-à-dire soumis à une pression (absolue) de 1.01325 bar et à une température de 273.15 k (0°c). Le volume normal s'exprime en nm3.

Gisement déplété

Des gisements épuisés de gaz naturel ou de pétrole peuvent être convertis en stockages souterrains. On réinjecte du gaz naturel dans une structure géologique qui a déjà stocké des hydrocarbures pendant des millions d'années.

Dispatching

Centre de contrôle et de surveillance gérant les mouvements de gaz ainsi que l'intégrité des gazoducs en continu. Les opérateurs de réseau travaillent en continu au dispatching afin que le réseau de gaz soit monitoré 24h/24. 

 

Odorisation

Le gaz naturel est un élément gazeux, incolore, inodore. Il est odorisé artificiellement afin d’être détectable par l'homme pour des raisons de sécurité. 

 

Soudure

La soudure d'un gazoduc est une étape essentielle de sa réalisation. Sur le chantier, chaque soudure est effectuée par un ouvrier spécialisé et contrôlée minutieusement par un agent de l'Inspection Fédérale des Pipelines

IFP Inspection Fédérale des Pipelines

L'Inspection fédérale des pipelines supervise la planification, la construction et l'exploitation de pipelines de transport des combustibles liquides ou gazeux en Suisse et au Liechtenstein pour les installations soumises à la loi sur les pipelines. Les critères sont la pression maximale et la nature du fluide transporté dans le système. L'IFP est mandatée par le Conseil fédéral et par le gouvernement de la Principauté du Liechtenstein.

L'IFP est une unité organisationnelle du DETEC, le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et des communications. Elle coopère étroitement avec l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) et l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Lien vers le site de l'IFP

Méthane

Le méthane est un composé chimique de formule chimique CH4 découvert et isolé par Alessandro Volta entre 1776 et 1778. C'est l'hydrocarbure le plus simple, et le premier terme de la famille des alcanes. Parce qu'assez abondant dans le milieu naturel, c'est un combustible à fort potentiel. Sa combustion dans le dioxygène pur produit du dioxyde de carbone CO2 et de l'eau H2O avec une importante libération d'énergie :

CH4 + 2 O2 → CO2 + 2 H2O : ΔH = −891 kJ mol−1.
Gazeux aux conditions normales de température et de pression il peut être transporté sous cette forme (gazeuse) généralement par gazoduc, ou à l'état liquéfié par méthaniers et plus rarement par camions. 

(Source: Wikipedia

Méthanisation

La méthanisation est transformation de matières organiques qui peuvent être issues de l’agriculture, de l’industrie, de déchets ménagers ou de déchets de collectivités en gaz naturel.

La digestion par des micro-organismes, en absence d’oxygène, de ces déchets produit du biogaz.

Ce dernier peut être purifié pour atteindre la qualité du gaz naturel.

On l’appelle alors « biométhane ». Une fois épuré et odorisé, il peut être injecté dans les gazoducs. Il est notamment utilisé comme carburant pour les véhicules roulant au gaz naturel.

Drone

Les drones sont utilisés pour le contrôle de l'intégrité du tracé des gazoducs. 

Ils permettent de monitorer l'état des gazoducs, en plus des contrôles effectués toutes les deux semaines grâce à l'hélicoptère ainsi que les voitures directement sur le terrain. 

Drone gazoduc

Visionnez ici la vidéo exlicative de l'utilisation du gazoduc pour le contrôle du tracé des gazoducs

Biométhane

Le biométhane est extrait à partir du biogaz. Le biogaz est produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène. Cette fermentation, appelée également méthanisation, se produit de façon naturelle dans les marais ou, de façon spontanée, dans les décharges contenant des déchets organiques.

Le biogaz, une fois épuré, devient du biométhane

En savoir plus sur le biogaz

Green Gas Initiative (GGI)

Dans le cadre d’une transition vers une économie pauvre en CO2, Gaznat s’engage activement pour le développement d’un approvisionnement en gaz neutre en carbone et s’est associée à la Green Gas Initiative.

Green Gas Initiative rassemble sept entreprises indépendantes d’infrastructures gazières, lesquelles se sont engagées à contribuer activement au développement d’un approvisionnement en gaz 100% neutre en carbone dans leur infrastructure de transport d’ici à 2050.

Les activités de la Green Gas Initiative:

« Notre coopération transfrontalière s’est révélée très fructueuse. Dans le rapport, nous mettons en évidence nos réalisations et projets actuels, présentons un aperçu des leçons tirées du passé et émettons des recommandations sur les trois thèmes sur lesquels nous nous concentrons : le biométhane, la technologie Power to Gas et le gaz en tant que carburant dans le transport routier et maritime » explique Ralph Bahke, CEO de ONTRAS.

La présidence est assurée à tour de rôle par toutes les sociétés membres pour une durée d’une année. Les membres de Green Gas Initiative sont Energinet.dk (Danemark), Fluxys Belgium (Belgique), Gaznat (Suisse), Gasunie (Pays-Bas), GRTgaz (France), ONTRAS Gastransport (Allemagne) et Swedegas (Suède).

 

 

Marché spot (ou marché au comptant)

" Les échanges d’actifs financiers, qu’il s’agisse de matières premières ou d’autres types d’actifs comme les devises ou les produits boursiers, se fait sur deux types de marchés: 

[...]

Le marché spot désigne en réalité le marché au comptant. Il s’agit d’un terme utilisé dans le milieu de la finance dans le but de désigner un type de marché spécifique sur lequel l’achat et la vente de pétrole (N.D.L.R: et de gaz) se fait avec un règlement immédiat à l’inverse du marché à terme, sur lequel le règlement se fait en différé. " 

Source: BDP

EFET (European Federation of Energy Traders)

La Fédération Européenne des Négociants en Energie ou European Federation of Energy Traders est une association dont le but est  d'encourager et de faciliter le négoce d’énergie en Europe dans le cadre de marchés de gros ouverts, transparents et liquides.

L’organisation participe activement à l’amélioration des conditions de commercialisation de l’énergie en Europe et au développement d’un marché de l’énergie européen liquide et durable.

EFET représente actuellement plus de 90 sociétés de négoce dans plus de 27 pays européens.

Pour plus d’informations :
www.efet.org

TTF (Title Transfer Facility)

Le Title Transfer Facility, plus communément appelé TTF, est un point de négoce virtuel hollandais dédié au gaz naturel. 

Pour en savoir plus

 

 

NCG (NetConnect Germany)

NetConnect Germany, ou NCG, est la place boursière virtuelle allemande dédiée au gaz naturel. 

Pour en savoir plus 

Stockage de type aquifère

Le stockage du gaz naturel en nappes aquifères consiste à stocker le gaz naturel profondément sous terre en lieu et place d'une nappe phréatique, en-dessous d'une couche de roche imperméable.

Le gaz naturel est injecté à haute pression afin d'être stocké et réutilisé lors d'un pic de demande (en hiver par exemple). 

Stockage en gisement déplété

Il est possible de stocker du gaz naturel dans un structure géologique, c'est-à-dire un gisement d'hydrocarbures (gaz ou pétrole) qui n'est plus exploité, cela s'appelle le stockage en gisement déplété. 

Il s'agit de stocker le gaz naturel dans une cavité qui a déjà contenu, durant des miliers d'années, des hydrocarbures et qui, la plupart du temps, est surmontée d'une couche de roche étanche. 

 

 

Stockage en cavité saline

Il est possible de stocker le gaz naturel sous terre, dans des structures géologiques contenant de profondes et épaisses couches de sel gemme.

En injectant de l'eau à haute pression l'on creuse des cavités qui seront utilisées pour stocker le gaz naturel. Ces dernières sont très commodes pour stocker le gaz naturel à haute pression car elles sont particulièrement étanches et imperméables.

Gaznat dispose de capacités de stockage en cavité saline dans la région de Bourg-en-Bresse, en France.

Henry Hub

Le Henry Hub est le centre de distribution de gaz naturel situé à Erath en Louisiane.

Physiquement, il s'agit d'un ensemble de compresseurs distribuant le gaz entre plusieurs gazoducs.

Il revêt une importance particulière car il sert de point de référence pour la calcul du prix des contrats à termes de gaz naturel aux Etats-Unis et dans le monde.  

 

NBP (National Balancing Point)

Le National Balancing Point, ou NBP, est la place boursière virtuelle britannique liée au gaz naturel. 

 

PEG (Point d'Echange de Gaz)

" Les échanges sur le marché de gros du gaz naturel ont lieu à des points virtuels du réseau de transport de gaz français appelés points d’échange de gaz (PEG).

S’y opèrent les échanges entre fournisseurs de gaz et l’approvisionnement en gaz des gestionnaires de réseaux de transport de gaz pour l’équilibrage des bilans journaliers. " 

Source: Commission de Régulation de L'Energie de la République Française 

Terminal méthanier

Un terminal méthanier classique comporte quatre fonctions principales :

Au port d'embarquement, le gaz naturel est liquéfié par refroidissement à -163°C. Son volume se réduit de 600 fois. Les bateaux peuvent livrer le gaz naturel partout dans le monde et  ainsi faire voyager ledit gaz de manière flexible, ce qui n'est pas le cas dans les gazoducs, qui ont un tracé fixe.